Journal de bordNos infirmiers-ères mobiles en télémédecine partagent leur expérience du terrain

L'humour en dermatologie

par BéréniceJuillet 2021

Être infirmière de télémédecine en EHPAD, c’est bien souvent tenter de soulager la détresse, la souffrance de patients âgés aux pathologies multiples qui pèsent autant sur leur corps que sur leur esprit. Mais parfois, c’est aussi être le témoin d’un moment presque irréel, où patient et médecin discutent comme deux vieux amis à travers la tablette que l’on tient, en s’efforçant de ne pas rire trop fort pour ne pas perturber l’échange vif de plaisanteries qui se déroule en lieu et place de la téléconsultation. C’est ce que nous avons expérimenté Pierre et moi hier, dans un EHPAD vieillot mais plein de charme de Strasbourg, durant la première consultation d’une après-midi dédiée à la dermatologie.
Nous avions déjà fait la connaissance de Georges le matin même, en allant se présenter et prendre les clichés nécessaires au diagnostic du dermatologue. Il avait été très accueillant, d’humeur joviale, et semblait ravi d’avoir un peu de compagnie.
Mais quel feu d’artifice lorsqu’il fait la rencontre de la dermatologue à travers notre tablette! Il semble sous le charme et ne se gêne pas pour le lui faire savoir. Il s’ensuit alors un échange peu commun en consultation médicale, puisqu’il n’est plus du tout question de la lésion sur le nez du patient ou des desquamations du visage qui le démangent et le gênent au quotidien. Il rivalise de jeux de mots après avoir précisé qu’on le surnomme souvent “Alain Deloin”, et la dermatologue répond du tac au tac, pour notre plus grande surprise mais aussi notre plus grand plaisir! Nous assistons à un spectacle comique, d’ailleurs les deux protagonistes ne tardent pas à se trouver un nom de scène, suggéré par le patient : “Le duo d’enfer… de Dante”!
Notre patient n’en est pas à son coup d’essai en termes d’humour, il a été animateur pour diverses antennes locales d’une grande radio française pendant plusieurs décennies. Le médecin et lui se découvrent une passion commune pour une émission télévisée de débat humoristique.
Lorsque la dermatologue, à bout de souffle à force de rire, tente de recentrer le débat sur l’angiome qui envahit le nez de Georges, celui-ci n’hésite pas à en parler comme de la “Lésion étrangère”. Puis il en vient à complimenter le collier de perles que porte le médecin, qui lui précise qu’il s’agit de boules en or. S’ensuit alors un déluge de jeux de mots plus ou moins scabreux que je ne peux décemment pas retranscrire, secret médical oblige! La dermatologue explique que ces colliers sont à la mode là où elle vit, et la conversation embraye sur le club de foot de la ville dont le patient connaît le nouveau président! Le médecin appelle alors sa secrétaire, qui semble connaître le club, et la conversation se poursuit à trois.
Puis Georges réitère ses compliments envers la dermatologue, et lui propose de lui présenter sa mère: je trouve ça quelque peu prématuré dans leur relation tout juste naissante, mais j’accepte de bonne grâce de tourner la tablette vers le portrait en noir et blanc d’une très belle jeune femme, la future belle-mère de notre médecin. Celle-ci est sous le charme, une idylle est née sous nos yeux.La dermatologue parvient tout de même à prodiguer des conseils à Georges concernant ses lésions cutanées, et la perspective d’un traitement qui le soulagera rapidement le satisfait.
La téléconsultation se termine comme une discussion entre deux vieux amis, et Georges n’oublie pas de saluer la secrétaire qui était retournée à ses occupations.
La téléconsultation n’aura duré qu’un quart d’heure, mais nous en sortons un peu étourdis par la rapidité et l’efficacité des échanges de blagues entre un patient et un médecin qui ne se connaissaient pas avant que la tablette ne les mette en relation. Un peu étourdis, mais avec un grand sourire sous nos masques, et le moral gonflé à bloc pour le reste de la journée!

Partager ce témoignage

Découvrez nos autres témoignages :

Envie de nous rejoindre ?

Par ici !